Quels comportements d’achat d’aujourd’hui pourraient perdurer demain?

Le confinement nous contraint à faire évoluer nos comportements d’achat. Nous nous adaptons à la situation et découvrons voir redécouvrons de nouvelles façons d’acheter.

Parmi toutes les tendances, celle qui existait déjà avant et se confirme fortement: c est bien la digitalisation du commerce. Au delà des sites marchands déjà établis et connus de tous, ce qui est intéressant c’est de relever les initiatives locales en région qui proposent un service online de commerces locaux. Que ce soit sous l’égide des villes ou des commerces eux-mêmes, elles font basculer dans le monde digital des activités de proximité qui historiquement n’avaient pas forcément réussi à intégrer le digital comme un levier à part entière.

Par crainte de propagation du virus, le paiement sans contact se développe auprès de toutes les générations. Cette technologie face à laquelle certains étaient méfiants, car moins sécurisée, s’impose et fait tomber les derniers freins à son adoption. La question qui se pose déjà c’est de remonter la valeur éligible…

L’opportunité du digital permet aussi de proposer de nouveaux services et c’est certainement une adaptation majeure qui pourrait perdurer et qui offre des modes de consommation que nous n’osions pas ou que nous avions oubliés : téléconsultation avec son médecin traitant, livraison à domicile par des bénévoles (en peer to peer), point de livraison sur RV pour plusieurs clients comme les points de livraison de fruits et légumes, camion de livraison du boulanger ou boucher qui vient au plus près de ses clients comme autrefois… au delà du drive qui a connu un franc succès.

La crise actuelle incite à un retour au local. Faire appel au maraîcher proche de chez soi qui peut livrer à domicile semble par les temps présents être une préoccupation comme une prise de conscience… C’est ce qui peut aussi être attendu de mes commerces habituels en termes d’approvisionnement notamment sur l’alimentaire.
Cette recherche de proximité se traduit également dans la création de lien avec les autres : se retrouver tous les jours à 20h pour saluer l’engagement des soignants, se connecter à ses proches via des visio apéro, téléphoner tout simplement à ses amis et à sa famille et venir en aide à mes voisins ou des aînés isolés.

Digitalisation, paiement sans contact, services, retour au local, création de lien pour une autre relation…. sont des comportements d’achat qui se sont imposés depuis le début de cette crise et qui vont certainement nous accompagner durablement….

Articles de références à découvrir


https://www.ifop.com/publication/les-5-piliers-de-marques-a-repenser-de-toute-urgence-pour-aujourdhui-et-apres/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *